Don du sang : l’EFS déclare le “seuil d’alerte”

Post date:

Author:

Category:

L’établissement français du sang (EFS) appelle les Français à se diriger vers les points de dons, les stocks sanguins étant particulièrement faibles.

Un appel à l’occasion de la journée mondiale du donneur de sang

La journée mondiale du donneur du sang s’est déroulée le 14 juin dernier. C’est l’occasion pour l’EFS de rappeler l’importance de se mobiliser afin de lutter contre la pénurie de sang. En effet, un mois après la fin du confinement annoncé par le président de la République Emmanuel Macron, les interventions chirurgicales augmentent, et avec elles les besoins en sang. Il faut en effet rattraper les chirurgies repoussées depuis mars. L’augmentation est de l’ordre de 4 % à 6 %. De nombreuses collectes ont donc été mises en place en France, avec l’espoir de retrouver un seuil normal avant la fin de l’été. Ainsi, selon François Toujas, président de l’Établissement Français du Sang, il faudrait atteindre 120.000 poches de globules rouges avant mi-juillet.

Coronavirus et été, deux facteurs compliquant les collectes

Mettant la vie des Français au ralenti pendant plusieurs mois, le Coronavirus a également remis en cause de nombreuses collectes depuis mars. Les universités et locaux d’entreprise, fermés pour la plupart, étaient des points de dons importants pour l’EFS, de l’ordre de 20 % à 25 %. Il a alors été nécessaire de trouver de nouveaux endroits afin d’y organiser des collectes, tels que les salles municipales. Cependant, les mesures de précaution nécessaires à la non-propagation du virus, notamment le respect des distances de sécurité, a contribué à ralentir le rythme des prélèvements.

L’été impacte également les dons de globules rouges de manière négative. La plupart des donneurs sont en effet en vacances et la période estivale est propice à un relâchement après 2 mois de confinement. Ainsi, selon François Toujas, “on ne sait pas de quoi l’été sera fait, mais il s’annonce intense”. Raison de plus pour inciter aux dons et refaire les stocks de sang rapidement. Une opération d’appel aux dons, nommée “Un mois pour tous donner” a ainsi été lancée par l’EFS.

Alors, comment donner ?

Avec la crise du Covid-19, les prises de rendez-vous sur Internet ont augmenté, source de satisfaction pour les donneurs et les équipes médicales. De plus, pas besoin d’avoir été testé négatif au virus pour effectuer un don, ce dernier ne se transmettant pas par le sang. La seule recommandation de l’EFS est de ne pas se rendre en point de collecte si l’on se sent malade. Il est possible de donner son sang toutes les huit semaines.

Voir notre catégorie Médicale.

Pourquoi est-il important de travailler en équipe pour améliorer ses résultats ?

Pour le bon développement d’une entreprise, le travail en équipe est primordial. En effet, les dirigeants seuls ne pourront jamais atteindre les objectifs. D’ailleurs,...

Personnaliser sa moto : pensez aux stickers

Avec l’évolution de la technologie, on remarque aujourd’hui une augmentation de plus en plus accrue des utilisateurs de moto. En effet, la moto fait...

Stickers personnalisés : un atout pour le marketing

Ça fait des années que les stickers personnalisés sont utilisés par les entreprises comme outils de communication et marketing. Depuis leur apparition, ils ne...